En collaboration avec l'Association pour la promotion des Arts et des Cultures d'Afrique (APACA) et dans le cadre du festival Lumières d'Afrique nous organisons une conférence-débat sur le thème

Nouvelles tendances de la recherche historique sur l'Afrique

jeudi 12 novembre 2009 à 20h
au Centre de Linguistique Appliqué de Besançon (CLA),
salle Quemada (dernier étage, près de la cafétéria)

Cette soirée sera animée par Daouda GARY-TOUNKARA, historien spécialiste de l'Afrique, chercheur au laboratoire CEMAf de l'Université Paris-1.

Cette soirée remplace celle initialement prévue avec Elikia M'BOKOLO, qui a finalement un empêchement pour pouvoir se rendre à Besançon le 12 novembre.

Entrée Libre.


Daouda GARY-TOUNKARA chercheur au Laboratoire CEMAf de l'Université Paris-1, est spécialiste des migrations internes à l’Afrique et des constructions nationales. En 2008, il a notamment publié "Migrants soudanais/maliens et conscience ivoirienne", "Les étrangers en Côte d’Ivoire (1903-1980)" (L’Harmattan) et un chapitre de l’ouvrage dirigé par Adame Ba Konaré : "Précis de remise à niveau sur l’histoire africaine" (La Découverte, 2008). Il mène actuellement des recherches sur les passages de frontière entre l’Afrique occidentale française et le Congo belge.

Durant cette conférence Daouda GARY-TOUNKARA se propose de réfléchir à partir de ses enquêtes et des recherches en cours sur le continent africain aux nouvelles tendances de la recherche historique en Afrique dont nombre de pays s’apprêtent à célébrer, en 2010, le cinquantenaire de leur indépendance. Après une étude sur le rôle des migrants maliens en Côte d’Ivoire dans l’affirmation politique d’une conscience ivoirienne au cours du XXe siècle, il poursuit actuellement sa réflexion sur le passage des frontières entre l’Afrique occidentale française et le Congo belge. Quelle est la place de la question migratoire en Afrique et dans les recherches en cours ? En quoi participe-telle ou pas des débats en histoire coloniale ? Que représentent la migration et la mobilité pour les sociétés africaines ? Dans quelle mesure traduit-elle les enjeux de l’Afrique d’aujourd’hui ?

Le festival Lumières d'Afrique, organisé par l'APACA dans le cadre duquel s'inscrit cette conférence débat en sera cette année à sa 9ème édition et se déroulera du 7 au 15 novembre 2009.


Retour accueil