LA CRISE EST-ELLE DERRIERE NOUS ?

jeudi 21 janvier 2010 à 20h
au Centre de Linguistique Appliqué (CLA) de Besançon

Cette soirée sera animée par Laurent CORDONNIER, économiste, Maître de Conférences à l'Université de Lille 1


Entrée Libre.


Laurent CORDONNIER est économiste, Maître de Conférences à l'Université Lille 1, chercheur au Clersé (UMR 8019 - CNRS). Il enseigne à la Faculté des sciences économiques et sociales de Lille 1 ainsi qu’à L’institut d’études politiques de Lille. Ses recherches portent sur la croissance, la répartition et l'emploi, dans le cadre du capitalisme financiarisé. Il a publié Pas de pitié pour les gueux, en 2000, chez Raison d’agir (régulièrement réédité depuis), et va faire paraître, en mars 2010, chez le même éditeur : L’économie des Toambapiks, une fable sur le capitalisme financier. Il collabore régulièrement au Monde Diplomatique.



Depuis le printemps 2009, les signes et les discours encourageants au sujet de la reprise économique semblent se multiplier, tendant à faire penser que la crise est bientôt derrière nous. C'est cependant ce dont il est permis de douter. Non seulement la crise économique et financière n'a pas encore produit tous ses ravages sociaux, mais il reste certainement des bombes à retardement qui peuvent encore alimenter un second tour critique. Et au delà des soubresauts spectaculaires de l'activité économique et de l'emploi, les causes profondes des troubles que nous avons connus sont toujours à l'oeuvre : endettement important des ménages et des Etats, déséquilibres dans les échanges extérieurs, contraintes écologiques de plus en plus manifestes, dictature de la finance sur l'entreprise, excroissance de "l'économie de casino", faillite des doctrines économiques dominantes, etc.

Retour accueil